Home > Musculation > Zyzz, l’icône controversée du bodybuilding et du fitness

Zyzz, l’icône controversée du bodybuilding et du fitness

zyzz

Zyzz est un phénomène qui continue de fasciner et de diviser, même après sa mort tragique en 2011. Connu pour sa transformation physique spectaculaire et son style de vie extravagant, il est devenu une véritable icône pour toute une génération de jeunes bodybuilders en quête d’esthétisme et de perfection physique.

De l’adolescent timide au dieu grec du muscle

Aziz Sergeyevich Shavershian est né en 1989 à Moscou. À l’âge de 9 ans, il émigre avec sa famille en Australie. Durant son adolescence, Aziz est un garçon plutôt introverti qui passe le plus clair de son temps à jouer aux jeux vidéo. Complexé par son physique chétif, il décide à 17 ans de complètement transformer son corps.

Inspiré par les plus grands noms du bodybuilding comme Arnold Schwarzenegger ou Frank Zane, Aziz adopte un entraînement intensif axé sur l’hypertrophie musculaire. En l’espace de quelques années seulement, il sculpte un des physiques les plus impressionnants de sa génération. Avec son 1m85 pour 97 kg de muscles saillants, Zyzz (son pseudo) ressemble à une véritable sculpture grecque.

L’entraînement intense et la diète stricte de Zyzz

Bien que génétiquement avantagé, c’est avant tout grâce à un travail acharné et une discipline de fer que Zyzz parvient à ce niveau de développement physique.

Zyzz s’entraîne en salle de musculation 6 jours par semaine, en s’assurant de stimuler chaque groupe musculaire de façon optimale. Il travaille principalement sur des séries à charge lourde et des techniques de cheat pour forcer l’hypertrophie. Au plus haut de sa forme, il peut soulever 190 kg au squat, 210 kg au soulevé de terre et 130 kg au développé couché.

Voir aussi :  Sculpter sa silhouette avec la roue à abdominaux

Côté nutrition, Zyzz est tout aussi irréprochable. Il suit une diète hyper protéinée et hypoglucidique, avec 8 repas par jour composés principalement de viandes maigres, œufs, poissons et légumes verts. Son apport quotidien en protéines dépasse facilement les 350g. Avant les compétitions, il diminue drastiquement ses glucides pour affûter sa musculature.

Le succès fulgurant sur les réseaux sociaux

En parallèle à sa passion pour le bodybuilding, Zyzz se fait rapidement un nom sur les réseaux sociaux. Dès 2007, alors qu’il est encore étudiant, il ouvre un compte Youtube où il partage ses entraînements et dispense ses conseils fitness.

Mais c’est surtout son style de vie extraverti et son sens aigu de l’auto-promotion qui fascinent les foules. Zyzz n’hésite pas à poster des photos de lui en boîte de nuit, entouré de jolies filles, ou à lancer des défis virils à ses abonnés.

Rapidement, il devient une véritable célébrité sur le web et un modèle pour des milliers d’aspirants bodybuilders. Il inaugure le mouvement « Aesthetic », une philosophie prônant un corps parfaitement sculpté et symétrique. Grâce aux réseaux sociaux, il parvient même à monétiser son image via des partenariats et le lancement de sa propre marque de vêtements fitness.

Zyzz et l’esthétique du corps parfait

Ce qui distingue Zyzz des bodybuilders traditionnels, c’est sa recherche obsessionnelle de la perfection esthétique. Là où la plupart des compétiteurs cherchent avant tout la masse et la force brute, Zyzz sculpte son corps dans le seul but de devenir le spécimen masculin ultime.

Chaque muscle est travaillé avec minutie pour obtenir les fameuses insertions parfaites. Ses proportions classiques, ses trapèzes bombés et ses abdominaux ciselés en font l’archétype même du dieu grec. Zyzz soigne également beaucoup son style vestimentaire, arborant moulants débardeurs et shorts pour mettre en valeur ses muscles saillants.

Voir aussi :  Choisir sa chaussure d'haltérophilie : le guide complet

Au-delà de l’apparence, Zyzz véhicule un véritable mode de vie. Sa confiance en lui à toute épreuve et son côté provocateur séduisent et inspirent toute une génération. Beaucoup s’identifient à ce geek introverti devenu une icône du fitness et un briseur de cœur impénitent.

La face cachée du succès : les excès et le dopage

Malheureusement, le revers de la gloire est souvent difficile à gérer, surtout pour un jeune homme de 20 ans à peine. Petit à petit, Zyzz développe des comportements de plus en plus extrêmes et autodestructeurs.

La fête, l’alcool et les substances illicites rythment son quotidien. Son entourage s’inquiète de ses frasques et de l’image négative qu’il renvoie. Mais Zyzz est sur son petit nuage, persuadé de son invincibilité. Il s’enfonce de plus en plus dans les excès et les prises de risques inconsidérées.

Bien que jamais confirmé officiellement, de nombreux témoignages laissent penser que Zyzz consommait également des produits dopants tels que les stéroïdes anabolisants. Son frère aîné, très impliqué dans le milieu du fitness, a d’ailleurs été arrêté pour possession de substances illicites. Impatient d’obtenir des résultats toujours plus spectaculaires, Zyzz a probablement eu recours à des raccourcis chimiques pour booster sa progression.

Rétrospectivement, il apparaît assez clairement que la célébrité lui est montée à la tête. Son style de vie malsain aurait cependant fini par lui être fatal, même sans facteurs extérieurs…

La mort tragique du bodybuilder

Le 5 août 2011, alors qu’il est en vacances en Thaïlande, Zyzz meurt subitement d’une crise cardiaque. Il avait seulement 22 ans. La nouvelle provoque un véritable séisme au sein de la communauté du fitness.

Voir aussi :  Smoothies protéinés pour la prise de masse : Des recettes pour booster votre croissance musculaire

D’après l’autopsie, Zyzz était atteint d’une malformation cardiaque congénitale non diagnostiquée. Associée probablement à la prise de substances dopantes, celle-ci a entraîné un arrêt cardiaque fatal.

Certains pointent également du doigt les conditions extrêmes dans lesquelles évoluait Zyzz : rythme de vie effréné, cycles de sèche excessifs, sauna à outrance… Tous ces facteurs ont contribué à fragiliser son organisme et précipiter le drame.

Quelle que soit la cause exacte, cette mort si soudaine et brutale marque la fin abrupte d’une ascension fulgurante. Elle laisse un goût amer pour tous ceux qui voyaient en lui un modèle et une inspiration. Zyzz avait encore tellement de choses à accomplir…

L’héritage controversé de Zyzz

Aujourd’hui encore, Zyzz continue de fasciner autant qu’il divise. Certains le voient comme un précurseur du mouvement « Aesthetic » et un modèle de réussite personnelle. D’autres critiquent sa glorification excessive du corps parfait et son recours présumés aux stéroïdes.

Zyzz restera assurément une figure marquante de l’univers du fitness. Malgré un destin tragique, son influence se fait toujours sentir et de nombreux jeunes s’inspirent encore de son parcours. Son obsession pour le corps idéal peut cependant mener à des dérives dangereuses.

S’il devait nous laisser un message, ce serait probablement celui-ci : appréciez la vie, repoussez vos limites mais restez conscients de vos priorités. Et par-dessus tout, ne sacrifiez jamais votre santé sur l’autel de la perfection esthétique.